Le sémaphore d’Alexandrie (1994)

Robert Solé est de retour avec une deuxième épopée égyptienne, tout aussi foisonnante de hauts faits historiques, tragiques et tragi-comiques.
Andrée POULIN, Le Devoir (Ottawa)

Emouvant et dense, le roman aide à comprendre la gestation de l’Egypte moderne et à goûter un charme dont on ne guérit pas.
O. Mg., L’Express

Pas une page où ne perle pour ce pays des origines une tendresse parfumée de saveurs et de savoirs…
Jacques FRANCK, La Libre Belgique

Publicités

Les commentaires sont fermés.