Archives de Catégorie: Presse

Le Grand voyage de l’obélisque (2004)

Quelle aventure ! Robert Solé rapporte en détail une entreprise humaine et technique époustouflante… Une histoire vraie à lire comme un roman.
Maurice SARTRE, Le Monde

Une enquête passionnante… Un récit qui tient du roman d’aventure et de la saga.
François BUSNEL, Dernières nouvelles d’Alsace

L’Odysée que nous conte Robert Solé exige désormais qu’en passant l’obélisque on s’arrête et qu’on se découvre.
Daniel BERMOND, Revue des Deux Mondes

Publicités

Voyage en Egypte, avec Marc Walter (2003)

Les superbes photos, minutieusement légendées par Robert Solé, donnent une impression délicieusement rétro.
La Voix du Nord

Robert Solé, doué d’une vraie force du récit et de la mise en scène, nous convie à une inoubliable déambulation, entre Alexandrie, Le Caire, Suez, les pyramides, Assouan…
La Croix

Les clichés d’antan, confrontés à des images d’aujourd’hui, sont ici accompagnés de textes de voyageurs, inconnus ou illustres, comme Gérard de Nerval, Pierre Loti ou Mark Twain… Un étonnant et passionnant voyage.
Ouest France

La Pierre de Rosette, avec Dominique Valbelle (2001)

Dû à une égyptologue et à un écrivain, ce livre original, précis, rigoureux et finalement nouveau sur un sujet qui semble rebattu, se lit avec passion.
F. V., Valeurs Actuelles

Il règne dans ce livre une atmosphère de légèreté savante qui procure au lecteur le plaisir du roman et la satisfaction de s’instruire en la meilleure compagnie, un mélange inimitable qui en fait tout le charme.
Maurice SARTRE, Le Monde

Dictionnaire amoureux de l’Égypte (2001)

Dans son Dictionnaire, dont il faut savourer chaque paragraphe, Robert Solé décrit mieux que personne cet espace aride, illimité, terre rouge dangereuse pour les anciens, opposée aux terres noires du limon bienfaiteur.
Françoise MONIER, L’Express

Un tel livre, c’est bien celui dont je rêvais de disposer, voici bientôt un demi-siècle, quand j’abordais l’Egypte pour la première fois…
Jean LACOUTURE, Le Monde

Un guide érudit et sentimental, qui ne s’interdit jamais d’appeler un chat un chat.
Michel GRODENT, Le Soir (Bruxelles)

Un libro inolvidable, un verdadero tesoro.
Jacinto Antón, El País

Mazag (2000)

Un roman sensible, profond, subtil, construit et écrit sous la forme d’une enquête de moralité. Passionnant.
Dominique GERBAUD, La Croix

Un manuel de savoir-vivre, espiègle, inattendu, étonnamment civilisé et civilisateur.
Amin MAALOUF, Le Monde

Un roman délicieux qui restitue à l’homme oriental, parfois pour notre honte, son pouvoir d’élégante séduction dans la maîtrise optimiste du temps.
Philippe NOURRY, Le Point

La Mamelouka (1996)

Une admirable héroïne, à la fois charmeuse et rebelle… Un style qui sort de l’ordinaire.
Christian CHARRIERE, Le Figaro

Une chronique sensible, vivante, d’un monde dans lequel on s’engouffre, dès les premières lignes, avec curiosité et bonheur.
Nicolas BREHAL, Le Monde

Une fresque enlevée, mordante et pleine d’esprit… Un roman envoûtant.
Dalila KERCHOUCHE, L’Express

Le sémaphore d’Alexandrie (1994)

Robert Solé est de retour avec une deuxième épopée égyptienne, tout aussi foisonnante de hauts faits historiques, tragiques et tragi-comiques.
Andrée POULIN, Le Devoir (Ottawa)

Emouvant et dense, le roman aide à comprendre la gestation de l’Egypte moderne et à goûter un charme dont on ne guérit pas.
O. Mg., L’Express

Pas une page où ne perle pour ce pays des origines une tendresse parfumée de saveurs et de savoirs…
Jacques FRANCK, La Libre Belgique